Théâtre - Collège & lycée

Master


Lundi 21 et mardi 22 novembre

Tarifs : 2,60€ pour les écoles d'Achères | 5€ pour les écoles hors Achères


Cela commence très mal pour l’élève : après la récré, un nouveau prof débarque dans la classe, du genre impatient et cassant, et il insiste lourdement sur une leçon d’histoire dont il faudrait se souvenir. En prime, il demande à quelqu’un de venir au
tableau pour la réciter. Et ça tombe sur Amine.

Jusque-là, tout passerait pour de l’école, alors que c’est déjà du théâtre. Un collégien passe un examen devant son professeur : un oral de rap. Parce que, dans ce futur tout proche, le rap est une matière enseignée à l’école. On étudie son histoire, ses
oeuvres majeures, ses grands noms, ses dates, ses principales batailles…

La théoriecomme la pratique. Dans ce face-à-face professeur-élève, l’examen menace de tourner à l’affrontement, ou carrément à la battle, ou même pire au clash.
Assis dans cette salle de classe, sommes-nous spectateurs ou élèves ? L’irruption du rap interroge notre rapport à l’autorité et à l’Histoire.
Au-delà du langage, le texte de David Lescot interroge le rapport à l’autorité, mais également à la mémoire collective. Les jeunes de moins de 18 ans n’ont jamais connu le paysage musical sans rap, mais ne savent pas forcément toute l’histoire de cette musique implantée en France depuis trente ans.
Les adultes pensent aussi parfois qu’elle est plus récente qu’en réalité. « Le passé n’est pas quelque chose de mort, c’est la racine du présent », souligne notamment l’enseignant.

Une pièce de David Lescot
Durée : 1h

Réservation : camille.soler[at]lesax-acheres78[dot]fr ou 01 39 11 86 29



Découvrir