Les Fabriques à Musique – Sacem

Ce programme éducatif (en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, le ministère de la Culture, et Réseau Canopé) s’étend et s’ouvre désormais à de nouvelles esthétiques musicales. Les Fabriques à Musique regroupent ainsi cinq projets liés à la création artistique et se déployant sur tous les niveaux scolaires de l’école élémentaire au lycée. Ensemble, les auteurs, les compositeurs, les enseignants et les élèves, vont composer et interpréter une œuvre musicale créée pour l’occasion et s’inscrivant dans le projet pédagogique de la classe. Le dispositif des Fabriques à Musique est l’occasion pour les professeurs des écoles et des établissements scolaires, de travailler avec les acteurs artistiques et culturels locaux (artistes professionnels, ensembles musicaux, enseignants de Conservatoires et d’Ecoles de musique, musiciens intervenants, lieux culturels, etc.) ainsi qu’avec les collectivités territoriales, afin d’encourager la construction de partenariats durables. De novembre 2018 à mai 2019, chaque classe rencontrera l’auteur-compositeur à plusieurs reprises, autour de la thématique choisie pour l’œuvre. Les enfants vont vivre pendant quelques mois le passionnant métier de créateur. Tout au long du mois de mai, les enfants interpréteront leurs créations à l’occasion de mini-concerts organisés dans les salles de spectacle de leur région.

Le Sax va accompagner 3 projets de Fabriques à Musique :

> Projet Electro – Intervenant Romain Simard

Collège Flora Tristan (classe de 5ème) – Carrières-sous-Poissy

L’artiste propose de créer une musique électronique avec des collégiens. Pour cette performance au moins 80% des sonorités seront enregistrées (avec les collégiens) en tapant, froissant, déchirant (etc.) des déchets. L’artiste va assembler ce puzzle et sera en mesure d’expliquer aux élèves le chemin qu’aura parcouru chaque son avant de s’intégrer dans la musique, il expliquera ses choix et montrera quels sont (selon lui) les principes de composition dans la musique électronique (l’importance des basses fréquences, la définition du lead, etc.). Les élèves apprendront à se servir des instruments utilisés dans la musique électronique afin d’interpréter l’œuvre en Live. Par cet atelier Romain Simard souhaite sensibiliser les jeunes au gaspillage et surtout au recyclage. Comprendre comment des objets classés obsolètes par notre mode de consommation peuvent être réutilisés dans un processus de création artistique. Démontrer que la musique n’est pas qu’une histoire de moyen mais avant tout de créativité et d’adaptation.

> Projet chanson avec Alain Schneider

École élémentaire Frédéric Joliot Curie (Classe de CM2) – Achères

Alain Schneider est un artiste qui mène depuis de nombreuses années des actions de grande qualité avec les enfants. La qualité de ces spectacles témoigne de sa générosité, de son goût de l’écriture, de sa sensibilité et de sa sincérité.

La complicité qui s’est tissée entre ce bel artiste et le Sax date de nombreuses années aussi, par le biais d’accueil en résidence et de programmation de spectacles.

La prochaine saison, Alain Schneider sera programmé dans le cadre du festival Les Pépites Sonores avec Minutes Papillon et aux Antipodes. C’est en lien avec le spectacle Aux Antipodes, qu’il nous a semblé évident de créer des liens et de permettre à des enfants de participer à cette magnifique expérience de création avec un artiste. Une telle rencontre ne peut que redonner de la dynamique à un groupe, de permettre aux enfants de travailler le français en passant par d’autres méthodes que l’enseignement classique.

La restitution de ce projet aura lieu sur le plateau du Sax en première partie de l’artiste le vendredi 19 avril 2019.

> Projet chanson avec Serena Fisseau

École Célestin Freinet à Achères (Classe de CM1/CM2) – Achères

Ce projet s’articule autour du spectacle Nouchka ou la grande question programmé dans le cadre du festival Les Pépites sonores. Ce projet qui va permettre aux enfants d’être dans une véritable pratique, de suivre un processus de création et d’être au cœur de celui-ci avec une artiste de qualité qui a de l’expérience dans le spectacle vivant. Enfin les thématiques que l’on retrouve dans ce spectacle et dans ce que propose Serena dans l’écriture avec les enfants nous semble très important : la différence, la solitude, la discrimination, la séparation d’un être aimé, la mort, et surtout la résilience. Des thèmes que l’on n’ose pas toujours aborder ou peu avec des enfants.